Les Réparations

 

Il arrive un moment où, malgré un entretien minutieux, votre instrument réclamera un peu plus que le traditionnel rendez-vous annuel. 

la réparation désigne un vaste éventail de prestations, qui peut se traduire en une petite retouche de vernis, un changement de marteaux, de cordes, jusqu'à la "restauration" qui désigne une réparation en profondeur (souvent destinée aux instruments anciens).

La Mécanique

 

C'est après plusieurs milliers d'heures de bons et loyaux services que votre mécanique va demander des travaux importants.

 

Ayant principalement coutume de travailler avec des musiciens professionnels, je dégage de mon expérience 2 types de travaux importants relatifs à la mécanique :

- changement de têtes de marteaux : cette opération qui peu paraître anodine n'en est pas moins une part très importante du son et de la dynamique de votre piano, il va donc de soit qu'elle doit être réalisée par une personne qui pratique très couramment pour que votre instrument retrouve toutes ses capacités.

- changement complet de mécanique : il arrive que nous aillons chez nous des pianos plus ou moins âgés qui ont traversés les générations en gardant un superbe son mais qui mécaniquement ne conviennent plus à nos exigences actuelles, au lieu de changer d'instrument, il est tout à fait possible de changer la mécanique de votre précieux pour lui donner la répétition et la précision d'un neuf....

Le Meuble

 

Il arrive au court de la longue vie de votre compagnon musical que quelques accidents d'ordre visuel arrivent, je peux tout à fait résoudre ces derniers.

 

**Ci-dessus un instrument restauré et revernis entièrement par mes soins (Bechstein de 1898)...

La Restauration

 

Voici une opération qui relève de beaucoup de compétences diverses.

 

En effet, la restauration intervient le plus souvent pour des instruments âgés d'au moins 70 ans.

 

Il existe plusieurs "degrés" :

 

1er degré : la restauration à l'origine qui consiste à redonner le lustre d'antan à votre instrument tant mécanique, structurel que visuel... en d'autres mots, l'on change certaines pièces mécaniques, les feutres, les cordes et revernis le meuble...

Cette opération est celle généralement pratiquée avec divers niveaux d’exigence par les réparateurs de pianos en France...

 

2ème degré : la modernisation qui va consister a transformer tant que faire ce peut un piano dit "ancien" en piano "neuf" ou quasi... Evidemment, cette opération concerne les instruments à structure proche de nos instruments actuels > environ 1890 à 1950...

Nous allons pour le coup, moderniser la structure jusqu’à modifier le cadre, la table d'harmonie (voir la changer), changer les technologies passées par des nouvelles, intégrer une mécanique neuve totalement recalculée...

Cette opération est très intéressantes sur des instruments de grande qualité de début de siècle qui après intervention auront des capacités quasi identiques aux modèles neufs de la même marque pour un avantage tarifaire indéniable.

Cette dernière opération n'est proposée que par une poignée de techniciens en France, car il faut avoir une solide base en construction de pianos...

 

Les réparations mécaniques

Le changement de têtes de marteaux

 

Cette opération est la plus courante chez tout pianiste jouant beaucoup son instrument : chez un pianiste professionnel, le changement de têtes de marteaux survient environ tous les 10 à 20 ans.

 

Une révision générale de la mécanique est à prévoir en même temps qui va permettre de supprimer tous les jeux survenus au fur et à mesure de l'utilisation.

La remise à neuf d'une mécanique assez récente
Le changement de chevalets de mécanique

 

Cette opération est rarement pratiquée car bien souvent on le juge pas utile et le solde de la facture finale augmente assez vite.

 

Mais détrompez-vous, cette opération sur un instrument très utilisé est très importante voir indispensable pour retrouver la répétition et la finesse de réglage d'antant.

 

Suivant l'age du piano, il est souvent important de recalculer la mécanique pour améliorer une petite défaillance de conception originale.

Le changement du bloc clavier/mécanique

 

Pour le coup, cette opération est très rare, pour cause lors d'un recalcul de mécanique l'on peut considérer pouvoir garder un clavier.

 

Mais sur des instruments assez anciens, il est préférable de refaire un clavier complet pour améliorer le calcul de ce dernier et pouvoir optimiser son instrument passé de mode et lui redonner une seconde jeunesse.

 

La restauration de pianos anciens

Toutes les opérations que vous allez découvrir au fil de cette page sont les points importants de la restauration d'un instrument, c'est mon travail principal que de réaliser chacune de ces opérations de manière régulière.

De part ma spécificité de facteur constructeur de pianos, j'ai un stock de bois me permettant de réaliser tout type de pièces spécifiques dans le meilleur bois et surtout : le plus indiqué !

La structure harmonique

 

La structure c'est l'ossature de l'instrument, il est important que cette partie soit toujours qu'une entité pour permettre la fiabilité sonore du reste, plus l'instrument est de conception récente, moins il y aura de pièces à vérifier. 
Le but du restaurateur est de recoller toutes les parties importantes de l'ossature pour que l'instrument soit à même de tenir la tension et les futurs variations hygrométriques sans faillir.

 

La Structure harmonique est composée principalement :

- du chassi (barrage), 
- du cadre en fonte doré, 
- de la table d'harmonie et chevalets, 
- du sommier,
- des cordes et chevilles.

Cette structure représente une grande partie du son de l'instrument, avec les année,s elle s'altère et ne peut plus pleinement servir correctement.


Il est donc souvent impératif de la restaurer sur les pianos de plus de 50 ans environ...

Le cadre en fonte
 

 

Le cadre en fonte n'est que rarement détérioré (fissure, casse), mais la peinture présente dessus est souvent plus en état de présenter, il faut donc décaper et revernir ce dernier. Dans certains cas pourtant, le cadre peut être fissuré, ou la fissure est peu incidente et peut rester telle quelle est ou alors il faudra réparer auprès d'une entreprise spécialisée dans le domaine...

La table d'harmonie

 

La table d'harmonie est l'amplificateur du piano, elle est généralement bombée d'origine, les cordes exercent une pression verticale dessus et avec le temps (les variations hygrométriques), la table d'harmonie s'affaisse et se creuse : cela pénalise la propagation du son.
Avec les variations hygrométriques, des fissures peuvent apparaitrent, mais contrairement à ce que l'on peut en croire, les fissures ne sont que rarement importantes au niveau sonore. En effet, les fissures dans la table d'harmonie peuvent provoquer des décollements de barres de tables (barres collées en dessous perpendiculairement au fil du bois) et provoquer de légères vibrations anormales, ce genre d'avaries arrivent quand les fissures sont très importantes (>1mm de jour). Le travail du restaurateur est donc de recréer le bombage original de la table pour qu'une fois en tension elle retrouve son état de propagation optimum... 

Le sommier

 

Le sommier est très important dans la tenue d'accord du piano, si il a une faiblesse, il devra être remplacé ou réparé pour redonner toute ses capacités.

 

Il faut donc s'assurer qu'il ne présente aucune faiblesse majeure, en général les faiblesses se trouve en premier lieu dans le bas médium (là ou les tensions sont très importantes).

Le travail du restaurateur va être de vérifier l'état du sommier et de le refaire si nécessaire (voir seulement une doublure).

 

Suivant la qualité de l'instrument, je peux commander un sommier en multipli chez un fournisseur traditionnel ou réaliser moi-même le sommier avec les bois appropriés.

Les chevalets (doublettes)

 

Le chevalet est l'intermédiaire indispensable à la corde pour transmettre sa vibration à la table d'harmonie : sans lui, rien n'est possible....

 

Il faut donc absolument que le chevalet soit en parfait état de fonctionnement.

 

Malheureusement, bien souvent après quelques décennies de bons et loyaux services, il est indispensable de refaire une partie de chevalet (l'endroit où sont enfichées les pointes qui font éclater le bois) : l'on appelle cela refaire une doublette de chevalet...

Cette doublette doit être réaliser avec le plus grand soin et surtout dans un bois de grande qualité ! Je réalise toutes sortes de doublettes (Steinway, Bechstein, Bluthner, Erard, Pleyel qui chacun ont leur type de bois donnant lui même un son spécifique : buis, érable, hêtre, cormier, sorbier, etc...)   

 

 

© 2007-2019 Benjamin RENOUX

  • Facebook - Black Circle